L'Intérieur : Il n'y pas de crise et il n’y aura pas de dialogue sous pression

سبت, 06/07/2024 - 01:18

Le ministre de l'Intérieur Mohamed Ahmed Ould Mohamed Lemine a formellement démenti l’existence d’une crise dans le pays, qualifiant l’actuelle situation qui prévaut en Mauritanie, de tout à fait normale.

Si le dialogue promis par le Président de la République aura lieu, il ne se fera ni sous la pression, ni par marchandage, non plus avec une partie bien particulière, mais plutôt avec tous les mauritaniens, a précisé le ministre.

Certains candidats associent le dialogue à une impasse alors que nous ne vivons pas une crise, mais plutôt une situation tout à fait normale, a-t-il indiqué, faisant allusion aux déclarations faites dernièrement par l'ancien candidat, Biram Dah Abeid.

Ce dernier avait appelé les autorités au dialogue afin de sortir le pays de la crise, rappelle-t-on.

La sécurité est une ligne rouge et se trouve au-dessus de toutes les considérations, a affirmé Ould Mohamed Lemine.

L’exercice démocratique signifie accepter les règles du jeu qui disent qu'il n'y a qu'un seul gagnant aux élections, a-t-il souligné.

 « Militariser la rue » est inacceptable et ne sert ni l’intérêt public ni la démocratie, a martelé le ministre.

Plusieurs villes du pays ont connu des manifestations suite à l'appel lancé par le candidat arrivé deuxième aux présidentielles du 29 juin dernier, Biram Dah Abeid, qui a rejeté les résultats, à ses partisans à manifester et à descendre dans la rue.

Ces manifestations ont fait quatre morts dans la ville de Kaédi et plusieurs autres blessés dont des éléments des forces armées et de sécurité.