Le Président Ghazouani supervise la cérémonie de déclaration de la ville de Nouakchott capitale culturelle du Monde islamique pour l’année 2023

سبت, 07/01/2023 - 17:04

AMI- Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani a supervisé, vendredi à Nouakchott, la cérémonie commémorant la déclaration de la ville de Nouakchott, capitale culturelle du Monde islamique pour l’année 2023.

La manifestation a donné lieu à la projection d’un documentaire sur la diplomatie culturelle de notre pays et l’important rôle joué par les mauritaniens dans la propagation de la culture et du savoir de par le monde.

Dans ce cadre, des élèves de l’enseignement fondamental ont, pour leur part, montré, à travers leur participation, l’intérêt que joue l’école républicaine dans le renforcement de l’unité nationale, de la cohésion sociale, de l’instauration de la justice, de la transparence, de la démocratie et le respect des droits de l’Homme avant de suivre avec l’assistance des éloges du Prophète Mohamed PSL présentées par des troupes artistiques.

Au cours de la cérémonie, le secrétaire général de la commission nationale de l’éducation, de la culture et de la science, M. Mohamed Ould Sidi Abdallah a présenté le programme annuel de cette manifestation culturelle, mettant en exergue l’importance des différentes activités qui seront organisées dans ce cadre.

Elle a été aussi marquée par la remise de l’emblème de la déclaration de Nouakchott capitale de la culture du Monde islamique pour l’année 2023 à la présidente du conseil régional, Mme Fatimetou Mint Abdel Malik par le directeur général de l’organisation Mondiale islamique pour l’éducation, les sciences et la culture, Dr. Salem ben Mohammed El-Malik.

Au terme de la manifestation, le Président de la République a visité les différentes expositions, et suivi des explications détaillées mettant en relief la richesse et la diversité du patrimoine culturel mauritanien.

Dans une allocution, prononcée à cette occasion, le ministre de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement, Mohamed Ould Soueîdatt, a souligné que le choix de Nouakchott pour cet événement résulte du rôle scientifique honorable joué par nos villes historiques et à l’abondance de bibliothèques et de manuscrits rares, dont certains étaient presque disparus, ainsi qu’à leur art architectural qui mérite d’être apprécié, ce qui a permis à ces villes d’être inscrites sur la liste du patrimoine humain.

Il a ajouté: Cette occasion nous offre aujourd’hui l’opportunité d’établir une communication culturelle profonde entre nos peuples islamiques, d’une part, et d’investir dans le dénominateur commun entre eux et les peuples du monde, d’autre part, et d’établir un dialogue culturel, à travers lequel nous montrons la profondeur et la pureté de notre culture islamique et de ses valeurs de tolérance, de coexistence et de paix.

Au sujet de l’approche culturelle du Président de la République, le ministre a déclaré qu’elle fondée sur une conception du rôle que joue la culture locale et internationale aux plans du renforcement de la cohésion sociale et de l’ancrage des valeurs du vivace ensemble, surtout dans le contexte de la montée en puissance des courants de la dérive et de l’extrémisme.

«Elle s’inscrit, aussi, dans le cadre des efforts du gouvernement visant à créer une renaissance culturelle pouvant contribuer à la réalisation d’un développement inclusif et durable», poursuit-il.

Le ministre a rappelé les efforts déployés par son secteur pour mettre en œuvre le projet de société du Président de la République, tant sur le plan culturel en complément de la dimension développement au festival des cités du patrimoine et la création d’un festival national dans la wilaya du Gorgol pour impulser le développement de la région en donnant davantage d’intérêt aux questions de développement, en plus de son rôle culturel.

« Nous avons, aussi, œuvré pour la promotion et le soutien de festivals privés pour enrichir la scène culturelle, en plus de la création du Prix du Président de la République pour les beaux-arts, et les préparatifs sont en cours pour lancer la première édition du grand concours de lecture », a conclu le de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et des Relations avec le Parlement.

Pour sa part, le Directeur général de l’organisation Mondiale islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO), Dr. Salem ben Mohammed El-Malik, a précisé que son organisation mènera une série d’activités en Mauritanie à l’occasion de cet événement, telles que la préservation et la valorisation des sites archéologiques inscrits sur la Liste du patrimoine islamique de l’Organisation.

Parmi ces activité, dit-il, figurent la restauration de sites archéologiques, le lancement d’un forum pour les jeunes poètes afin de les encourager et de perfectionner leurs talents, ainsi que la participation à l’organisation de séminaires et de conférences et la fourniture d’un soutien institutionnel.

Enfin, M. Bin Malick a précisé que le choix de Nouakchott comme capitale de la culture islamique est dû à son rôle brillant et historique dans la science et la culture, exprimant ses remerciements et son amour pour le peuple mauritanien et son appréciation pour la présence de Son Excellence le Président de la République et des responsables des affaires culturelles.

Pour sa part, la présidente de la Région de Nouakchott, Mme Fatimettou Mint Abdel Maleck, elle a précisé que le choix de Nouakchott comme capitale de la culture islamique n’est pas arbitraire, en raison de son ancrage dans la culture islamique, soulignant la volonté de la région de coopérer avec toute partie qui cherche à soutenir et à vulgariser la culture.

De son côté, le directeur général de l’Alecso, M. Mohamed Ould Amar, a annoncé que Nouakchott sera la capitale de la culture arabe en 2027, et passé en revue les différents volets de l’appui apporté par son institution à la Mauritanie, tels que l’appui aux activités culturelles et scientifiques, l’organisation de cours scientifiques, la fourniture de services consultatifs, et éventuellement dans le domaine de la préservation et de la préservation du patrimoine du pays.

La cérémonie s’est déroulée en présence du Premier ministre, M. Mohamed Ould Bilal Messoud, du président de Conseil constitutionnel, du Chef de file de l’Opposition Démocratique, du ministre secrétaire général de la Présidence de la République, des deux ministres conseillères à la Présidence de la République, les membres du gouvernement, du wali de Nouakchott ouest, du maire de la commune de Tevrag Zeina, des chefs d’états-majors des forces armées et de sécurité, des membres du corps diplomatique et des hautes personnalités de l’Etat.