le vaccin Astrazeneca fait des victimes à Aéré Mbar au Sud du pays

سبت, 10/07/2021 - 01:00

Kassataya - Face au décès de 3 personnes et plus d’une centaine de malades dont 8 graves suite au vaccin d’Astrazeneca contre la covid-19 dans le département de Maghama, au Sud du pays, les observateurs pointent l’insoutenable silence des autorités de Nouakchott.

Ce drame relance la polémique sur le vaccin anglais Astrazeneca qui semble avoir moins de cote que les autres vaccins et plus de méfiance maintenant des populations de la localité Aéré Mbar qui ont reçu le sérum Astrazeneca.

La mort de 3 personnes et plus d’une centaine de malades dont 8 graves dans le département de Maghama au Sud du pays, viennent confirmer les soupçons d’inefficacité de ce vaccin dont l’OMS en a fait son cheval de bataille dans le cadre de son programme Covax pour l’Afrique victime encore une fois de l’hypocrisie des puissances occidentales.

Ce bilan catastrophique relayé par la CVE sans au préalable une communication officielle, est une insoutenable légèreté du gouvernement lequel d’ailleurs semble ne pas prendre au sérieux le variant Delta qui fait son apparition dans le monde et même à Nouakchott avec 14 cas des trois variant Delta, Alpha et Beta Ce qui se passe à Aéré Mbar est considéré par les observateurs comme la partie émergée de la campagne de vaccination qui vient de prendre un coup sérieux.

Le silence du gouvernement à ce stade est incompréhensible. Il est urgent de réparer cette négligence.

Cherif Kane