بالصوت والصورة

تابعنا على فيسبوك

Fake news: le Gouverneur de la BCM et le Ministre des Finances appellent à la vigilance

ثلاثاء, 27/08/2019 - 22:41

Le Gouverneur de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM), M. Abdel Aziz Ould Dahi, et le Ministre des finances, M. Mohamed Lemine Ould Dhehby, ont tenu, ce lundi 26 août 2019, un point de presse conjoint, dans le but d’édifier l’opinion publique sur la situation réelle des finances publiques.

Dans son introduction, Monsieur le Gouverneur, a indiqué que «depuis quelques jours, des informations non fondées circulent au sujet de la situation économique et financière du pays ». Ces informations, a-t-il poursuivi, «ont eu pour effet d’installer le doute chez nos concitoyens qui ont le droit d’être informés de la situation réelle du pays». En plus «ces informations peuvent avoir pour conséquence de faire douter les investisseurs et partenaires économiques et financiers, dans un monde basé sur la confiance plus que sur autre chose».

«Attaquer les institutions d’un pays ne sert personne, et en tout cas pas les citoyens du pays. Par contre, cela risque d’entacher la réputation du pays et rendre les coûts de transaction avec la Mauritanie plus chers avec des conséquences négatives sur la vie de nos compatriotes» a-t-il précisé.

«J'appelle tout le monde», a ajouté M. le gouverneur, «en particulier les journalistes dont la mission est noble et de grande importance, à la vigilance dans le traitement des affaires financières en général et des finances publiques en particulier». «Combien d'économies ont été détruites à cause de fausses nouvelles et de flux d’informations infondées !" s’est-il exclamé.

M. le Gouverneur a souligné que «l'ère de l’utilité des faux chiffres est révolue à jamais et ce pour plusieurs raisons, dont l'inventaire à temps réel et la traçabilité résiduelle qui caractérisent la gestion financière d’aujourd’hui, l'interconnexion des économies, la vigilance et la sensibilité des investisseurs et des donateurs à de tels comportements».

La BCM met à la disposition des médias toutes les informations d’ordre public et «une cellule chargée de la communication a été mise en place à la BCM à cet effet pour répondre à toute demande d’information».